Le métier d’orthodontiste : formations, missions, salaire et débouchés

Le métier d’orthodontiste : formations, missions, salaire et débouchés

En tant que corps de métier, l’orthodontiste est un spécialiste en orthopédie dento-faciale. Il va donc se charger de résoudre aux problèmes d’anomalies dentaires. Cela concerne particulièrement les difformités liées au positionnement des dents ou à leur alignement ainsi que les problèmes de mâchoires. Découvrons donc plus en détail tout ce qui renferme le métier d’orthodontiste, les formations nécessaire pour pratiquer le métier, ses missions, son salaire et ses débouchés.

Qu’est-ce qu’un orthodontiste ?

Un orthodontiste est une personne chargée d’aider son patient à retrouver une dentition parfaite et en excellent état. Il va donc corriger toutes les anomalies au niveau des dispositions des dents et toutes les déformations liées aux mâchoires.

A lire également : Comment monter en compétences en sophrologie ?

Pour pouvoir pratiquer son métier, il dispose de nombreuses compétences techniques, liées à ses formations. Ainsi, l’orthodontiste va pouvoir optimiser les fonctions des dents, mais aussi leur esthétique. Pour ce faire, il peut donc recevoir le patient au sein de son cabinet ou bien à l’hôpital.

Il est aussi en mesure de diagnostiquer les anomalies héréditaires puis les corriger. La majorité des patients dont ils s’occupent sont des enfants et des adolescents situés entre 8 et 16 ans.

A découvrir également : La formation continue, clé de la réussite professionnelle

Les formations nécessaires pour devenir orthodontiste

La pratique du métier d’orthodontiste exige une certaine patience en matière de formations et d’études. Il est essentiel de passer avant tout 6 années d’études universitaires, puis 3 autres années d’études complémentaires.

En obtenant le bac, le il faudra ensuite passer un PACES ou encore une première année commune aux études de santé. Cela lui permettra ensuite de se rediriger vers une première spécialisation : la chirurgie dentaire. Cette dernière doit être pratiquée dans une faculté d’odontologie.

Il faut préciser pour que se préparer en DE de docteur en chirurgie dentaire, il faudra consacrer 6 années d’études dont 2 ans en 1er cycle, 3 ans en 2ème cycle et 1 an en 3ème cycle. Au bout de ces 6 ans, l’étudiant devra présenter une thèse. Toutefois, il est à préciser que pour pouvoir se spécialiser en orthodontie, il est nécessaire de choisir l’internet pour un cycle long. Ainsi, lorsque l’étudiant sera diplômé en orthopédie dento-faciale, il pourra alors préparer son concours pour entrer dans une spécialisation complète en orthodontie. Cela dure généralement 3 ans.

Il est tout aussi possible de recourir à un CES avec spécialisation en soins orthodontiques. Cela peut conduire à l’exercice du métier d’orthodontiste tout en se conformant aux normes.

Les missions de l’orthodontiste

L’orthodontiste intervient pour un ensemble de missions principales, destinées aux enfants, aux adolescents, mais aussi aux adultes. Chez les enfants, il s’occupera de la denture temporaire ou encore de la denture définitive. Chez les adultes, l’orthodontiste agira principalement sur l’esthétique de la dentition et sur la chirurgie.

Voici donc les principales missions de l’orthodontiste :

  • Consultation du patient et mise en place du plan de traitement
  • Réalisation d’un bilan via la prise des empreintes des dents
  • Réalisation d’une radiographie dans le besoin
  • Etablissement des devis des appareils correcteurs utiles pour le patient (fixes, amovibles)
  • Etablissement de la commande auprès des prothésistes dentaires
  • Pose et ajustement des dispositifs (appareils correcteurs)
  • Apport de conseils concernant les méthodes de prévention et sur les bonnes pratiques à adopter en matière d’hygiène dentaire et d’alimentation
  • Suivi de l’état de la dentition et de l’efficacité du traitement

Le salaire de l’orthodontiste

Le salaire d’un orthodontiste peut varier en fonction de son expérience, de sa région, mais aussi de ses compétences. Généralement, en France, un orthodontiste qui débute dans son métier peut gagner en moyenne 4000 euros par mois. Plus il avancera en expérience, plus sa rémunération augmentera. Dans ce cas, le salaire peut grimper jusqu’à 9000 euros.

Mais encore, cela peut aller au-delà, selon l’endroit où il exerce son métier. En effet, un orthodontiste travaillant en métropole peut gagner plus qu’un orthodontiste en province.

Les débouchés et l’évolution de carrière

Il faut savoir qu’en France, la demande de soins en orthodontie est accrue. D’ailleurs, elle est nettement supérieure à l’offre, c’est-à-dire au nombre d’orthodontistes spécialisés. Il s’agit donc là d’une potentielle opportunité pour entrer dans un marché en forte demande. I est possible de faire carrière dans le service public hospitalier.

En acquérant davantage d’expériences dans le domaine de l’orthodontie, un orthodontiste peut voir sa carrière tourner vers l’exercice libéral. Il pourra donc ouvrir son propre cabinet. Il peut également devenir enseignant en proposant des formations au sein d’une institution dentaire spécialisé. Enfin, un orthodontiste peut aussi devenir laborantin.